Skip to main content
Accueil » Guides » Rachat de crédits plus trésorerie

Rachat de crédits plus trésorerie

Récemment, les difficultés se sont accumulées dans votre vie, en particulier les difficultés financières. Peut-être avez-vous divorcé ou perdu un proche, ou au contraire attendez-vous un nouvel enfant (voire des multiples), ou encore êtes-vous enfin arrivé à la retraite.

La vie est pleine de rebondissements ! Malheureusement, nombre d’entre eux entrainent une baisse des revenus, ou une augmentation des charges, et les banques, quant à elle, aiment le calme et la stabilité d’une mensualité fixe réglée bien à l’heure !

Quand les crédits s’accumulent, le taux d’endettement se creuse et si l’on a un nouveau projet ou si l’on rencontre un imprévu, on n’a plus la possibilité de souscrire un nouvel emprunt. Il va sans dire que l’épargne a peut-être déjà fondu comme neige au soleil, ou à tout le moins n’est-elle plus suffisante pour financer votre projet.

Heureusement, il existe des solutions. Le rachat de crédits plus trésorerie complémentaire en fait partie. S’il est bien adapté à vos ressources, il peut vous permettre de restructurer vos finances tout en libérant la trésorerie nécessaire à vos projets.

En quoi consiste-t-elle ? Que peut-on financer avec une trésorerie complémentaire ? Quels sont les avantages ? Et surtout comment obtenir un rachat de crédits plus trésorerie complémentaire ?

Les experts du Guide du Rachat de crédits répondent à vos questions.

rachat de crédits plus trésorerie

Le rachat de crédits avec trésorerie : qu’est-ce que c’est ?

Le regroupement de crédits est une opération bancaire, encore souvent appelée « rachat de crédits ». Le processus consiste à rassembler en un seul prêt de substitution ses différents emprunts.

Il est alors possible de moduler la durée de remboursement pour adapter la nouvelle mensualité unique (jusqu’à -60 %*) aux ressources et objectifs de très nombreux profils emprunteurs.

Si vous avez besoin de financer un nouveau projet, vous avez alors 3 options :

  • souscrire un crédit à la consommation qui sera ensuite intégré dans votre regroupement de crédits – à condition que votre taux d’endettement le permette,
  • écraser significativement votre nouvelle mensualité unique afin de baisser le taux d’endettement suffisamment pour souscrire un nouvel emprunt – mais vous perdez une partie des effets bénéfiques du regroupement de crédits,
  • solliciter une trésorerie complémentaire dans le cadre d’un regroupement de crédits.

 

La trésorerie complémentaire peut prendre deux formes :

  • une trésorerie affectée – liée à un projet spécifique comme tout prêt affecté,
  • une trésorerie non-affectée – sans justificatifs pour l’utilisation.

 

Le remboursement d’une trésorerie complémentaire est alors compris dans la nouvelle mensualité unique du prêt de substitution.

Intégrée directement au regroupement de crédits son montant ne peut généralement pas dépasser 15 % du total, à moins de consister en une trésorerie affectée.

Dans ce dernier cas, la somme débloquée sur présentation de justificatifs et directement versée au prestataire à rémunérer avec celle-ci (cuisiniste, concessionnaire, garage, entrepreneur en BTP…). Cette limite permet de lutter contre le blanchiment d’argent.

 

 

Que puis-je financer avec une trésorerie complémentaire ?

La trésorerie complémentaire peut permettre de financer des projets très variés !

Elle doit néanmoins toujours respecter vos capacités d’emprunt et de remboursement, même dans le cadre d’un regroupement de crédits destiné à baisser autant que pertinent vos mensualités de crédits.

La trésorerie complémentaire permet de financer

  • un changement ou une réparation de véhicule,
  • des travaux de rénovation, d’agrandissement ou d’aménagement de votre bien immobilier (résidence principale, secondaire ou investissement locatif),
  • le rachat d’une soulte,
  • un déménagement,
  • le mariage et le voyage de noces,
  • l’arrivée d’un nouvel enfant, ou de multiples,
  • un voyage en famille,
  • les études de vos enfants,
  • des frais de succession,
  • une aide financière pour ses enfants, parents ou autres proches,

voire de vous permettre de reconstituer une épargne de sécurité ou disposer d’une trésorerie par anticipation (en cas de baisse de revenus, par exemple à la retraite).

Si tout emprunteur peut en faire la demande, le montant accordé dépendra donc vos ressources et du projet en lui-même. En fonction du montant souhaité, des justificatifs vous seront demandés (trésorerie affectée) ou non (trésorerie non-affectée, libre d’utilisation).

Il n’est bien entendu jamais obligatoire d’emprunter une trésorerie complémentaire.

En revanche, cette trésorerie ne peut être utilisée pour des besoins d’ordre professionnels. Dans ce cas, il vaudra mieux recourir à un Prêt de Trésorerie Hypothécaire.

 

 

Rachat de crédits plus trésorerie : quels avantages ?

Le premier avantage du recours à une trésorerie complémentaire plutôt qu’un crédit à la consommation tient au fait qu’elle permet de conserver les bénéficies d’un regroupement de crédits.

Si votre taux d’endettement le permet, vous pouvez évidemment souscrire un emprunt que vous intégrerez par la suite au rachat de crédits. Pour ce faire, encore faut-il que le taux d’endettement soit suffisamment bas et que vos ressources (salaires et apport) vous permettent d’obtenir cet emprunt.

Dans le cas d’une trésorerie comme d’un crédit à la consommation souscrit avant le regroupement des crédits, la somme est incluse dans le prêt de substitution et son remboursement compris dans la nouvelle mensualité unique.

 

  • Vous n’augmentez pas a posteriori votre taux d’endettement.
  • Vous conservez un reste à vivre confortable et suffisant.
  • Vous financez votre projet au même taux que vos autres prêts inclus dans le rachat de crédits (particulièrement avantageux en cas de regroupement de crédits immobilier !).
  • Vous n’avez pas à supporter les frais d’un crédit supplémentaire (frais de dossier, d’assurance, de courtage…), puisqu’un regroupement de crédits avec trésorerie complémentaire représente un seul et unique prêt.
  • Vous assurez une gestion plus sereine de vos finances, car elle est simplifiée.
  • Vous n’avez toujours qu’un interlocuteur et n’avez toujours pas besoin de changer de banque.
  • Vous financez votre projet ou votre besoin tout en restructurant vos dettes.
  • Bien réfléchie, cette solution peut vous permettre d’obtenir un apport pour un investissement immobilier à but locatif avec un effet levier.

 

 

Les conditions d’utilisation de la trésorerie accordée

La trésorerie accordée et les conditions d’utilisation dépendent de plusieurs facteurs :

  • le total des crédits regroupés,
  • vos ressources pour rembourser l’emprunt,
  • le reste à vivre,
  • les garanties proposées,
  • le montant de la trésorerie nécessaire,
  • le projet en lui-même.

Ainsi si vous souhaitez effectuer des travaux onéreux, il sera plus facile de négocier une trésorerie affectée. La somme est directement versée contre facture au prestataire. Il en ira de même par exemple pour l’achat d’une nouvelle voiture.

Une trésorerie complémentaire, tout comme le regroupement de crédits, peut aussi vous aider à remonter la pente en cas de difficultés financières. Vous réduisez significativement vos mensualités, retrouvez un reste à vivre plus confortable, et reconstituez une épargne de sécurité. La trésorerie est alors d’un montant plus faible (inférieure au 15 % du total des crédits regroupés), mais elle est libre d’utilisation en cas de problème ou d’imprévu.

Dans tous les cas, la trésorerie est débloquée à la signature du rachat de crédits.

 

 

Comment obtenir un rachat de crédits avec trésorerie ?

Vous avez deux crédits ou plus en cours de remboursement et/ou vous souhaitez financer un nouveau projet. Il est donc pertinent dans ce cas de recourir à un regroupement de crédits avec trésorerie complémentaire.

La première chose à faire est de réunir les informations nécessaires pour faire une simulation de rachat de crédits en ligne : montant des mensualités, des soldes restant dus de vos crédits, ainsi que de vos revenus fixes et pérennes (salaires, pension de retraite, revenus de la fonction publique ou d’une profession libérale…), ainsi que le montant de la trésorerie dont vous auriez besoin.

Pour rappel. Cette simulation est gratuite, rapide et sans engagement.

Renseignez des informations aussi précises que possible, car sous 24h** un conseiller vous recontacte avec une réponse de principe fondée sur celles-ci.

Si votre situation le permet, une offre de prêt de substitution d’un établissement bancaire vous sera alors présentée.

 

Un besoin de trésorerie pour faire face à l’imprévu ? N’attendez pas que votre situation se complique. Faites la simulation de regroupement de crédits avec trésorerie complémentaire en ligne !

Simulation