Skip to main content
Accueil » Guides » Les taux du rachat de crédits

Les taux du rachat de crédits

Comment sont calculés les taux d’un regroupement de crédits ? Comment obtenir le meilleur taux pour son rachat de crédits ?

Bien comprendre le fonctionnement de cette opération et être accompagné de spécialistes du regroupement de crédits sont deux étapes essentielles pour obtenir le regroupement de crédits le mieux adapté à votre situation et au meilleur taux.

guide taux rachat credits

Le fonctionnement d’un rachat de crédits en bref

Bien comprendre le mécanisme d’un regroupement de crédits est une étape essentielle. Cela permet notamment de contrecarrer toute tentative de fraude. Procédons aux rappels nécessaires.

Un rachat de crédits multiples est une opération bancaire qui a pour nom légal « regroupement de crédits ».

Un regroupement de crédits consiste en un prêt de substitution dans lequel sont rassemblés différents emprunts. Ceux-ci peuvent appartenir à une seule et même catégorie – crédits consommation ou crédits immobilier – ou à différentes catégories. Il est également possible d’y inclure certains types de dettes et impayés.

L’établissement prêteur qui vous octroie le regroupement de crédits doit donc dans un premier temps rembourser d’un coup vos différents créanciers et ensuite mettre en place le prêt de substitution pour être remboursé de cette avance.

Il présente donc pour premier avantage de simplifier la gestion de vos finances. Vous n’avez plus qu’un prêt à rembourser, un seul interlocuteur, un seul prélèvement pour votre nouvelle mensualité unique.

Le deuxième avantage du regroupement de crédits est certainement le plus utile : vous allez pouvoir baisser vos mensualités jusqu’à -60 %*.

Enfin, troisième avantage, et non des moindres : un rachat de crédits est aussi l’occasion de financer un projet ou un besoin supplémentaire grâce à la demande de trésorerie complémentaire.

Par exemple, vous avez un crédit immobilier et un crédit travaux à rembourser, mais votre voiture vous lâche et vous devez acheter un nouveau véhicule. Votre taux d’endettement ne vous permet pas alors de souscrire un prêt auto, ni une LOA.

Le regroupement de crédits va d’abord vous permettre de baisser votre nouvelle mensualité unique afin d’écraser votre taux d’endettement.

Mais c’est aussi l’occasion de demander la somme nécessaire à l’achat du véhicule. La trésorerie (prêt affecté ou libre d’utilisation) est alors directement intégrée dans le prêt de substitution et son remboursement inclus dans la nouvelle mensualité unique. Les fonds sont débloqués dès signature de l’offre auprès de la banque.

 

 

Comprendre les taux d’un rachat de crédit

En fonction des encours de vos crédits (donc du montant total des soldes restant dus), c’est un rachat de crédits immobilier ou consommation qui sera mis en place.

Concrètement, pour un rachat de crédits immobilier, cette catégorie d’emprunt doit représenter 60 % du montant total. En-dessous de cette limite, c’est un rachat de crédits consommation qui est mis en place.

Votre prêt de substitution sera donc soumis aux règles et aura pour référence le taux d’usure de la catégorie de crédits correspondant (immo ou conso).

 

Si le taux d’intérêt d’un regroupement de crédits consommation est souvent bien inférieur à ceux pratiqués pour les emprunts classiques (en particulier les crédits renouvelables, proches du taux d’usure), il n’en va pas de même pour un regroupement de crédits immobilier si celui-ci intègre également des prêts à la consommation.

Les taux des rachats de crédits sont en effet très variables et fluctuent en fonction

  • du marché (taux d’usure de référence fixé par la Banque de France, taux interbancaire ou Euribor, alignement des banques en fonction de l’offre et la demande…),
  • du montant total du prêt de substitution et de la durée de remboursement,
  • des types d’emprunts regroupés et de leur proportion dans le total,
  • du risque que présente le profil emprunteur (taux d’endettement avant le regroupement, gestion des comptes, types de dettes, fichage éventuel à la Banque de France, garanties possibles…),
  • de la marge de négociation consentie par l’établissement prêteur.

 

Compte tenu de ces variables, il n’est pas raisonnable de fournir un taux indicatif tant celui-ci ne correspondrait qu’à un profil spécifique.

Pour connaître les taux d’un regroupement de crédits correspondant à votre situation particulière, le mieux reste de faire une simulation de rachat de crédits en ligne, de comparer les offres et de mettre en concurrence les différents établissements prêteurs.

A noter. Le taux auquel vous allez devoir vous référer pour une comparaison pertinente est taux annuel effectif global (TAEG). Contrairement au taux nominal, il comprend les frais et les assurances obligatoires.

 

 

Quel est l’impact réel du taux sur un regroupement de crédits ?

C’est aujourd’hui chose connue, un regroupement de crédits avec un allongement de la durée de remboursement augmente le coût global de l’emprunt. Cela peut sembler contre-intuitif lorsque l’on baisse significativement la nouvelle mensualité unique, mais reste logique : plus longtemps vous remboursez, plus vous payez d’intérêts, plus le coût augmente.

C’est là le premier impact significatif d’un taux d’intérêts. Celui-ci corrélé à la durée augmente potentiellement le coût du crédit.

Néanmoins, une bonne évaluation de la durée nécessaire et raisonnable de l’emprunt, avec une négociation efficace du taux d’intérêt, peut également permettre d’obtenir un regroupement de crédits avec un taux très avantageux par rapport à l’ancien cumul des taux de vos différents emprunts.

Alors, concrètement, comment obtenir le meilleur taux d’intérêt, voire obtenir une baisse des taux de ses crédits ? car, oui, c’est également une possibilité ! Certains profils pourront obtenir un taux plus faible qui compensera l’augmentation du coût total liée à la durée !

 

 

Astuces pour obtenir le meilleur taux pour son rachat de crédits

Toutes les astuces sont intéressantes pour obtenir le meilleur taux pour son regroupement de crédits, en voici quelques-unes.

 

1.     Moduler la durée de remboursement de la meilleure manière

 

Le premier mécanisme sur lequel il est possible de jouer pour baisser le taux d’intérêt de son regroupement de crédits est la durée du remboursement.

Plus la durée est longue et plus le taux augmente ! Pourquoi ? Parce que plus la banque doit attendre pour être remboursée et plus elle prend de risque que le crédit ne soit pas entièrement remboursé. Cette prise de risque est donc reportée sur le taux.

Plus les risques de défaillance sont importants, plus le taux augmente.

Il est donc essentiel de trouver l’équilibre idéal avec une durée de remboursement suffisamment longue pour baisser significativement votre nouvelle mensualité unique sans toutefois l’allonger inutilement, au risque d’augmenter inutilement le taux d’intérêt et de facto le coût total de l’emprunt.

 

 

2.     Intégrer suffisamment de crédits immobiliers pour faire baisser la balance des taux

 

Quand on a plusieurs emprunts à rembourser, la question se pose de les regrouper tous ou seulement une partie.

Si vous avez un crédit immobilier avec un solde restant dû important (voire plusieurs), vous pourriez être tenté de ne pas l’inclure dans le regroupement de crédits dont le taux pourrait ne pas être aussi avantageux. Ce n’est pas toujours un bon calcul.

En effet, prenons une situation type : vous avez plusieurs crédits à la consommation avec des taux élevés (comme les crédits renouvelables et les découverts non autorisés), et un crédit immobilier.

En regroupant tous vos emprunts, si le solde restant dû de votre crédit immobilier représente au moins 60 % du total de encours, vos crédits à la consommation peuvent alors bénéficier d’un taux largement inférieur !

En outre, tous les crédits immobiliers n’ont pas été souscrits à des périodes où les taux étaient avantageux. Ce peut également être l’occasion d’obtenir un meilleur taux pour votre prêt immobilier, pour peu que le marché ait évolué dans le bon sens et que votre profil emprunteur se soit amélioré.

 

 

3.     Soigner son dossier et son profil emprunteur (garanties)

 

Lorsqu’une demande de regroupement de crédits est transmise à une banque, celle-ci doit procéder à une étude de solvabilité. Cette analyse permet de vérifier votre capacité à rembourser en temps et en heure vos mensualités sur toute la durée de l’emprunt.

Il s’agit donc de présenter à la banque son meilleur profil. Il n’est pas conseillé ici de tricher (cela se verrait et ce serait néfaste pour votre demande). Les établissements prêteurs spécialisés en regroupement de crédits savent que, souvent, cette opération est mise en place pour restructurer un budget trop tendu. Ce n’est pas un problème en soi.

Néanmoins, vous allez devoir montrer que vous disposez de revenus suffisants et pérennes (CDI, contrat de la fonction publique, retraite, profession libérale aux revenus stables depuis 3 à 5 ans…).

Si vous êtes propriétaire, vous avez également la possibilité de proposer une garantie réelle, qui est toujours un élément de réassurance pour la banque. Vous pouvez mettre votre bien immobilier en garantie de l’emprunt. On parle alors de garantie hypothécaire.

Une garantie réelle permet de baisser le niveau de risque de votre profil et donc de baisser le taux.

 

 

4.     Toujours comparer le TAEG et pas uniquement le taux nominal

 

Lorsque vous allez mettre en concurrence les organismes de prêts (et cela vaut pour tout type de crédits), vous devez comparer le taux annuel effectif global (TAEG).

Le TAEG comprend en effet tous les frais et assurances obligatoires.

De ce fait, il est supérieur au taux nominal. Il est alors important de toujours vérifier que les organismes de financement vous ont transmis le TAEG et non le taux nominal pour que votre comparaison soit pertinente.

 

 

5.     Passer par un organisme de courtage expert en regroupement de crédits

 

Le regroupement de crédits peut être une opération complexe, du moins où l’objectif est de trouver une formule vraiment adaptée à votre situation particulière et ce aux meilleures conditions.

La meilleure astuce pour obtenir un prêt de substitution au meilleur taux est donc de passer par un organisme de courtage spécialisé en regroupement de crédits.

Un conseiller vous accompagne, répond à vos questions et, surtout, négocie pour vous la meilleure offre de prêt auprès de différentes banques. C’est lui qui s’occupe de mettre en concurrence les établissements bancaires pour obtenir les meilleures offres, celles qui sont les mieux adaptées à votre situation spécifique.

 

Pour obtenir une réponse de principe sous 24h**, faites la simulation de rachat de crédits en ligne. Elle est rapide, gratuite et sans engagement.

 

Simulation