Skip to main content
Accueil » Guides » Rachat de crédit en ligne

Rachat de crédit en ligne

Aujourd’hui on le sait, des démarches de plus en plus nombreuses peuvent être réalisées en ligne. C’est également le cas du rachat de crédits – ou regroupement de crédits.

Alors, le rachat de crédits en ligne : comment ça marche ? Quels sont les avantages de cette démarche ? A quoi faut-il faire attention ? Les questions sont nombreuses.

Le Guide du rachat de crédit fait donc le point pour vous sur le regroupement de crédits en ligne.

rachat de crédit en ligne

Qu’est-ce que le rachat de crédits ?

Pour rappel, le rachat de crédits est le nom encore communément donné au regroupement de crédits qu’il va falloir distinguer du rachat de crédit unique qui concerne généralement et plus particulièrement les prêts immobiliers.

Comme son nom l’indique, le regroupement de crédits est une opération bancaire qui consiste à rassembler en un prêt de substitution unique ses différents emprunts et même certaines dettes personnelles et familiales.

Concrètement, un organisme financier – le plus souvent, il s’agit de filiales de banques dont l’activité est spécifiquement dédiée à cette opération – va racheter vos emprunts. Cela veut dire qu’ils vont les solder et mettre en place un prêt unique pour être eux-mêmes remboursés de cette avance sur une période définie par contrat.

La différence entre le rachat d’un crédit immobilier par une banque concurrente de celle qui vous l’a initialement accordé et le regroupement de crédits ne tient qu’au fait que vous allez pouvoir procéder à des rachat de crédits consommation ou mixtes, mélangeant conso et immo.

Si 60 % du montant total des crédits regroupés concerne un ou plusieurs prêts immobiliers, il s’agit alors d’un regroupement de crédits immobilier. Ce sont alors les règlementations et taux de cette catégorie de prêts qui sont applicables.

Si plus de 40 % du montant total des crédits regroupés se compose d’un ou plusieurs crédits consommation, c’est alors un regroupement de crédits consommation qui est mis en place et les règlementations de cette catégorie qui s’appliquent.

 

 

Rachat de crédits : pour quels types de prêts ?

A la différence d’un rachat de crédit immobilier seul (éventuellement avec inclusion d’un montant pour des travaux), le regroupement de crédits permet de rassembler des emprunts de différents types :

  • Prêt immobilier
  • Crédit affecté – voiture, moto, travaux…
  • Prêt personnel
  • Crédits renouvelables
  • Paiement en plusieurs fois inachevés
  • Dettes personnelles et familiales
  • Impayés (loyer, énergie, pension alimentaire)

Il est également possible d’y inclure certains crédits sans frais, mais cela n’est pas nécessairement recommandé.

En revanche, certaines dettes comme les dettes de jeu, dettes fiscales ou dommages et intérêts à verser à des victimes, ne peuvent être inclus dans le regroupement de crédits.

 

 

Rachat de crédits : les avantages ?

Le premier et principal avantage d’un regroupement tient à la possibilité de baisser significativement les mensualités de crédits.

En effet, en rassemblant en un seul prêt de substitution les différents emprunts vous allez pouvoir moduler la durée de remboursement et aller jusqu’à baisser la nouvelle mensualité unique à -60 %*.

Le regroupement de crédits permet une durée de remboursement beaucoup plus longue que les emprunts classiques (sous certaines conditions) :

  • Pour un prêt immobilier vous passez de 25 ans maximum à 35 ans maximum.
  • Pour un crédit à la consommation, de 10 ans à 15 ans maximum.

 

En baissant cette nouvelle mensualité unique, vous écrasez également votre taux d’endettement. Vous pouvez ainsi écarter le risque de surendettement et d’interdit bancaire lié à des impayés, ou passer sous la barre des 33 % en vue de la souscription d’un nouveau crédit immobilier.

C’est également l’occasion de financer un nouveau projet grâce à la trésorerie complémentaire. Cette somme, qui doit rester raisonnablement proportionnelle au total des emprunts regroupés, est incluse dans le prêt de substitution et son remboursement compris dans la nouvelle mensualité unique.

Qui dit emprunt unique dit également assurance de prêt unique. Cet aspect n’est probablement pas celui le plus mis en avant, mais il permet néanmoins de réaliser de substantielles économies.

Enfin, le regroupement de crédits est une opération particulièrement flexible qui peut convenir à différentes catégories professionnelles (salariés, fonctionnaires ou retraités), des personnes d’âges différents, aux taux d’endettement raisonnable ou élevé, propriétaires ou locataires, avec plus ou moins de revenus, et des objectifs variés. C’est une opération réalisée sur-mesure.

 

Facilité de gestion du budget, augmentation du reste à vivre, baisse des mensualités, écrasement du taux d’endettement, et financement d’un nouveau besoin, sont des avantages non négligeables pour certains budget ou projet.

 

 

Comment se passe un rachat de crédits en ligne ?

Le fonctionnement d’une demande de rachat de crédits en ligne est le même que celui de celle que vous pourriez faire en agence. Reprenons ici les étapes :

La première étape d’un rachat de crédits en ligne, c’est la simulation. Une simulation de rachat de crédits en ligne est une démarche gratuite, sans engagement – ce sont des obligations légales – et rapides.

A partir de là, un conseiller va analyser les informations fournies et vous donner sous 24h** une réponse de principe. Soit celle-ci est positive et vous passez à l’étape suivante, soit celle-ci est négative et vous saurez ce qui pose un problème dans votre demande et quand recommencer éventuellement.

La deuxième étape, c’est la création de votre dossier. Votre conseiller va vous accompagner tout au long du processus. Pour qu’il puisse déposer votre demande auprès des différents partenaires bancaires dont les offres pourront être comparées et négociées, vous devez fournir les pièces justificatives nécessaires (documents d’identité, justificatif de domicile, contrat de travail, relevés de comptes, contrats de prêts…). Vous pouvez alors les charger dans votre espace en ligne qui est totalement sécurisé.

La troisième étape se passe entre votre conseiller et les différents organismes prêteurs potentiels. Il va soumettre votre demande, réceptionner et négocier pour vous les offres de rachat de crédits les mieux adaptées à votre situation et aux meilleures conditions. Il vous les présente ensuite.

Si un rachat de crédits immobilier ou hypothécaire nécessite toujours le passage devant notaire, un regroupement de crédits consommation peut se faire entièrement en ligne et de façon sécurisée.

Une fois la meilleure offre choisie, vous signez et attendez le déblocage des fonds.

Il n’est même pas nécessaire de changer de domiciliation bancaire.

 

 

Les pièges à éviter pour un rachat de crédit en ligne réussi

Chez certaines personnes, l’idée de faire une demande de rachat de crédits en ligne peut générer des inquiétudes légitimes. Voici donc quelques détails auxquels il est essentiel de prêter attention pour écarter les risques de fraude.

 

Les frais d’étude et de dossier. Comme pour toute opération de ce type, l’établissement prêteur peut facturer des frais de dossier et votre courtier, des frais de courtage. Néanmoins, ceux-ci ne peuvent pas vous être réclamé avant le déblocage des fonds ! Si lors d’une simulation il vous est demandé de vous acquitter de frais pour l’étude de votre demande (qu’elle soit apparemment finançable ou rejetée), il est possible qu’il s’agisse là d’une tentative de fraude.

 

Les IOBSP. Tout organisme financier et de courtage doit être déclaré et doit disposer d’un numéro. Ainsi, les intermédiaires en opération de banque et services de paiement doivent pouvoir présenter leur numéro d’IOBSP qui est alors vérifiable sur le site de l’ORIAS.

 

Le TAEG. Le taux qui vous est soumis doit être le TAEG (taux annuel effectif global). Contrairement au taux nominal, le TAEG intègre tous les frais et assurances obligatoires afin de vous permettre de comparer plus facilement les offres de plusieurs organismes de financement.

 

 

 

Simulation