Skip to main content
Accueil » Guides » Rachat de crédits de 40 000 €

Faire un rachat de crédits de 40 000 €

Vous avez souscrit plusieurs crédits à la consommation, peut-être aussi un crédit immobilier, que vous n’avez pas encore fini de rembourser. Sur les différents montants, tout cumulé, vous devez encore vous acquitter de près de 40 000 € sur plusieurs années.

Si votre situation financière, personnelle ou professionnelle, venait à changer accusant une baisse de revenus, vous seriez coincés avec des mensualités bien trop lourdes pour votre budget. Peut-être est-ce déjà le cas…

Dans ce type de situation, il ne faut pas attendre de se retrouver en situation de surendettement manifeste et ne plus être en mesure de s’acquitter de ses dettes.

Une solution efficace existe : le regroupement de crédits.

 

Nos experts vous présentent ici le fonctionnement d’un rachat de crédits de 40 000 €.

faire un rachat de crédits de 40000 euros

En quoi consiste un rachat de crédits ?

Le rachat, ou plutôt regroupement de crédits (c’est le terme officiel), est une opération financière qui consiste à rassembler différents emprunts souscrits éventuellement auprès de plusieurs organismes en un seul prêt de substitution.

Ce rassemblement de créance permet d’adapter la nouvelle mensualité unique aux revenus de l’emprunteur en modulant la durée*.

Il permet également de financer un besoin ou projet pour lequel il n’était plus possible de souscrire un nouveau crédit du fait d’un taux d’endettement trop élevé.

Il s’agit alors de faire une demande de trésorerie complémentaire. Cette somme est alors directement intégrée au rachat de crédits et son remboursement inclus dans la nouvelle mensualité unique, ce qui permet de limiter son impact sur le taux d’endettement de l’emprunteur.

En fonction des types de prêts regroupés, vous souscrivez un rachat de crédits immobilier (au moins 60 % du montant vient d’un ou plusieurs prêts immobiliers) ou un rachat de crédits consommation (si plus de 40 % montant est constitué de crédits à la consommation). Ce sont alors les taux de référence de ces catégories de crédits qui s’appliquent à l’ensemble du prêt de substitution.

 

 

Pourquoi faire un rachat de crédits à hauteur de 40 000 € ?

Les motivations pour opérer un regroupement de crédits de 40 000 € sont nombreuses :

  • Baisser sa mensualité de crédits jusqu’à -60 %*,
  • Redonner un peu d’air à son budget avec un reste à vivre plus confortable pour mieux profiter de ses revenus,
  • Ecraser son taux d’endettement pour écarter le risque de surendettement, les découverts et les impayés,
  • Faire repasser son taux d’endettement sous la barre des 33 % pour l’achat d’un bien immobilier à mettre en location,
  • Financer un besoin urgent (remplacement de voiture, travaux nécessaires, frais d’inscription des enfants aux études supérieures…),
  • Financer un projet (mariage, voyage, véranda, rénovation énergétique…),
  • Reconstituer une épargne de sécurité si vous n’en disposez plus,
  • Recommencer à épargner pour ne plus être pris au dépourvu,
  • Gagner en sérénité face à la gestion de son budget,
  • Renégocier des taux et assurances de prêt plus intéressants,

 

Les raisons sont aussi nombreuses que les emprunteurs, mais les avantages que constituent la restructuration des crédits et l’adaptation des mensualités à la réalité des revenus des emprunteurs restent pertinents en toutes circonstances.

 

 

Quels types de prêts peuvent être regroupés et par qui ?

Le regroupement de crédits est opération particulièrement flexible ! A partir de deux emprunts éligibles pour un montant total de 20 000 € minimum, de très nombreux profils peuvent profiter des avantages de cette opération.

Pour regrouper 40 000 € d’emprunts, peu de garanties seront demandées. Ce type de rachat de crédits est donc accessible tant aux locataires qu’aux propriétaires, jeunes actifs ou retraités, en CDI ou fonctionnaires, même avec un important taux d’endettement.

Une majorité de types de crédits peuvent être regroupés dans le prêt de substitution :

  • Prêt immobilier
  • Crédits renouvelables
  • Prêt travaux
  • Crédit auto
  • Crédits affectés
  • Prêt personnel
  • Dette personnelle ou familiale
  • Certains impayés (paiement en plusieurs fois, loyer, facture d’énergie…)

Que ces crédits aient été souscrits auprès d’un seul ou de plusieurs établissements prêteurs n’a pas d’importance. Le regroupement de crédits n’implique même pas de changer de banque pour le prélèvement de la mensualité ou l’octroi du prêt.

Si vous avez des doutes sur l’éligibilité d’une dette que vous souhaiteriez inclure dans votre regroupement de crédits, des experts vous renseignent et vous conseillent.

 

Simulation