Web Call Back

Questions pratiques sur le rachat de crédits

FAUT IL ETRE PROPRIETAIRE POUR ETRE RESTRUCTURE ?

Un propriétaire et un locataire peuvent bénéficier tous les deux du principe d'une restructuration . La condition qui détermine la possibilité de restructuration est le rapport "garantie apportée par le client/ risque pris par l'organisme prêteur". Ainsi l'organisme qui va refinancer le locataire ou le propriétaire doit disposer de suffisamment de garantie avec un minimum de risque.

L'opération de rachat de crédit s'apparente à un accord de crédit. La banque ou l'organisme bancaire consulté va étudier trois paramètres: la garantie, le risque et la marge bénéficiaire qu'elle dégage.

Ainsi en simplifiant, s'il existe de bonnes garanties, il y a peu de risques et donc la marge sera moindre. A l'inverse s'il y a de moins bonnes garanties donc des risques plus importants, alors la marge demandée par l'organisme prêteur sera plus importante de manière à provisionner le risque financier.

Prenons deux exemples:

Mr X est fonctionnaire, il présente donc une sécurité d'emploi, c'est-à-dire une garantie pour la banque ou l'organisme financier d'être payé. S'il contracte un crédit immobilier, il disposera d'un taux avantageux en raison d'une faible marge, puisque la garantie sera une hypothèque sur le bien immobilier ou la caution d'une mutuelle .

Mr Y , actuellement intérimaire dans une société, souhaite contracter un prêt personnel pour acheter un "home cinéma". Son taux de crédit sera plus élevé que celui de Mr X , du fait d'une forte marge, en raison de la précarité de son emploi et donc d'une forte marge.

Le principe de la restructuration des crédits tient compte de ces mêmes paramètres, et nécessite donc un travail d'étude précis et rigoureux des garanties et des risques avant de consentir un nouveau prêt.

Le travail de l'intermédiaire en opérations financières ( IOB ), qui prépare le rachat de crédit doit mettre en évidence les points positifs de la situation du client désireux d'être restructuré, sans pour autant occulter les points négatifs.

Le montage du dossier demande de la rigueur de la part de l'IOB et de la bonne foi de la part du client, pour que la banque ou l'organisme financier consente le prêt.

< retour à la liste.