Web Call Back

Actualités du rachat de crédits

Le prix des obsèques en France

Un budget compris entre 862 et 4.485 euros

Lorsque le décès d’un proche survient, il est difficile d’envisager clairement le coût que les obsèques vont représenter. Cependant, l’inhumation ou la crémation représente un budget important pour la famille du défunt. Sur le marché du funéraire, il existe désormais de nombreuses prestations dont la facture peut varier du simple au double en fonction de la société de pompes funèbres choisie. Ainsi, selon l’Association Familles Rurales, en 2017, l’organisation d’une inhumation peut coûter entre 862,72 euros et 4.585 euros. En ce qui concerne la crémation, la facture peut être comprise entre 1.344 euros et 4.141 euros. L’association souligne que ce sont les grands réseaux de pompes funèbres qui affichent les tarifs les plus élevés. Les devis les plus intéressants et les plus attractifs sont ceux proposés par les petites sociétés locales. Ces devis peuvent également être effectués sur Internet mais ils coûtent en moyenne 320 euros de plus qu’en magasin lorsqu’il s’agit d’une inhumation et de 427 euros supplémentaire pour ce qui est d’une crémation. De façon générale les prestations proposées par ces sociétés comprennent : l’organisation administrative des obsèques (demandes à la mairie et frais de dossier), le transport du défunt (véhicule et frais kilométriques), le cercueil, et la cérémonie funéraire. En fonction de ce que la famille choisira, il reste indispensable d’opter pour une offre qui correspond à ses besoins. Pour faire son choix, il est nécessaire de comparer bien sûr le coût des obsèques mais aussi de vérifier les modalités de paiement, de savoir ce qui sera couvert, et de s’assurer de la flexibilité de l’entreprise vis à vis des demandes de la famille.

Opter pour une assurance obsèques

Étant donné que le budget  des funérailles à la charge d’un foyer qui perd un proche est très important, il existe la possibilité de souscrire à une assurance obsèques. Ainsi, pour soulager ses proches et leur éviter cette dépense, un assuré peut choisir de constituer un capital destiné à financer ses obsèques au moment de son décès. Autre possibilité : organiser et payer ses funérailles en avance via un contrat d’assurance décès destiné directement à une entreprise funéraire. Les bénéficiaires peuvent être mentionnés directement sur le contrat ou être désignés par un testament. Les sommes perçues ne seront soumises à aucun impôt de succession. Le souscripteur pourra choisir plusieurs modes de versement pour alimenter son assurance : opter pour un dépôt de capital unique, verser des mensualités pendant une période donnée ou faire un viager qui permet de verser des mensualités uniquement jusqu’à son décès.
Le décès d’un proche peut être très difficile à vivre et l’organisation de ses obsèques peut déstabiliser les finances d’un ménage. D’autant plus si celles-ci sont déjà plombées par de trop nombreux crédits. Pour y remédier, il est possible d’envisager un regroupement de prêts. Cette opération financière permet de réunir tous les crédits en cours en souscrivant à un nouvel emprunt. Renégocié à un taux préférentiel, le remboursement du crédit sera prolongé réduisant* ainsi les mensualités. Ce nouvel emprunt représentera un coût plus important au total. 

(Article modifié le 15/11/2017)



Simulation en ligne