Web Call Back

Actualités du rachat de crédits

Porter une audioprothèse et regrouper ses crédits

  

Des prix très élevés dans un secteur sans concurrence

Les Français sont largement sous-équipés en appareils permettant de corriger l’audition, c’est ce que révèle une enquête de l’Autorité de la concurrence. Le manque important de concurrence dans le secteur amène à des prix extrêmement élevés, puisqu’il faut compter environ 1.500 euros pour une oreille, soit 3.000 euros pour les deux. De plus, la Sécurité sociale ne rembourse que 520 euros par oreille, ce qui ramène le reste à charge à presque 2.000 euros pour équiper les deux oreilles. A ce tarif, on ne s’étonne pas que seuls 33% des malentendants français soient équipés. Sur le montant total payé par le patient, il y a le prix de l’appareil en lui-même mais également les réglages de celui-ci sur une durée de 6 ans, représentant sa durée de vie.

Une veille concurrentielle difficile à réaliser

Du fait que les devis établis par les professionnels confondent la part effective des prestations réalisées avec le prix de l’appareil auditif, il est difficile de comparer les prix. Si le patient déménage ou décède, il ne profitera pas de la prestation payée au départ. Les audioprothésistes ne sont aujourd’hui pas assez nombreux pour créer une réelle concurrence dans le secteur et donc une baisse des prix.
Les dépenses de santé pouvant plomber le budget, il est important qu’il soit équilibré. En cas de crédits trop nombreux, un regroupement de ceux-ci en un crédit unique à taux bas est intéressant. L’avantage c’est que la mensualité sera revue à la baisse*, alors que la durée de remboursement sera prolongée. Le coût du crédit augmentant également. 

(Article modifié le 16/01/2017)



Simulation en ligne