Web Call Back

Actualités du rachat de crédits

Les épargnants français délaissent l’assurance-vie

Une collecte nette de 400 millions d’euros

Les Français n’ont toujours pas redonné leur confiance à l’assurance-vie durant ces premiers mois de l’année 2017. En effet, selon les derniers chiffres fournis par la Fédération française de l’assurance (FFA), la collecte nette de l’assurance-vie n’a atteint que 400 millions d’euros au mois d’avril. Le montant de cette collecte correspond aux sommes déposées sur ce produit d’épargne moins les sommes retirées. À titre de comparaison, la collecte nette du Livret pour ce même mois d’avril est, elle, équivalente à 1,38 milliard d’euros selon la Caisse des dépôts. Depuis le début de l’année, les épargnants ont placé au total 1,4 milliard d’euros sur leur assurance-vie contre 8,6 milliards d’euros sur leur Livret A.

L’attente d’une réforme de la fiscalité de l’assurance-vie

Principale cause de ce désamour ? L’incertitude sur l’avenir fiscal de ce produit d’épargne. Durant la campagne présidentielle l’assurance-vie a été au cœur de plusieurs débats notamment au niveau de la politique fiscale qui sera mise en place. L’élection d’Emmanuel Macron a renforcé les doutes puisque le nouveau président a évoqué l’idée d’imposer à 30%les épargnants disposant de plus de 150 000 euros sur leur assurance-vie. D’autre part, la frilosité des épargnants s’explique également par la faiblesse des taux de rendements des fonds en euros qui continuent de baisser et qui sont désormais en dessous de la barre des 2%.

Quel que soit le produit d’épargne choisi, il est important d’avoir des finances saines avant de placer de l’argent. Pour améliorer l’équilibre budgétaire d’un ménage, il est possible d’opter pour un regroupement de prêts. En contractant un nouveau crédit qui réunit tous les autres emprunts en cours, l’emprunteur bénéficie d’un taux avantageux permettant ainsi de verser une mensualité réduite*. Conséquence de cette opération ? Un rallongement de la durée de remboursement du crédit et une augmentation de son coût.  


(Article modifié le 07/06/2017)



Simulation en ligne